pqd_modifie-2

Mandats et responsabilités
Vendredi, 14 Janvier 2011 09:09

La Conférence régionale des élus Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine a été mise en place le 23 mars 2004. Elle est régie par la Loi sur le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire. Le Québec compte 21 CRÉ pour l'ensemble de son territoire.

La Conférence est reconnue comme étant l'interlocutrice privilégiée du gouvernement en matière de développement régional. Afin de déterminer les défis et les enjeux prioritaires de la région, la CRÉ a le mandat d’élaborer le Plan quinquennal de développement, porté par l’ensemble des intervenants socioéconomiques régionaux.

Notre mission : mobiliser, soutenir et développer.

Mobiliser
Le secret du développement régional, c’est la concertation. Des activités sont donc organisées pour connaitre les préoccupations des élus, des acteurs de développement et de la population. Ainsi, ces espaces de discussions peuvent prendre différentes formes (table sectorielle, tournée de consultation, forum, etc.) et permettre de mieux orienter les actions de la Conférence.

Soutenir
La Conférence peut faire une différence dans le développement social, culturel et économique de la région en accompagnant ou en finançant des organismes et des projets porteurs. En plus du Fonds de développement régional, des ententes de partenariat avec des ministères ou des organismes permettent la mise en place d’autres moyens de financement dans des secteurs jugés prioritaires.

Développer
La Conférence se démarque par les projets novateurs qu’elle initie et qui font progresser la région. Ce côté créatif se reflète dans des dossiers comme la mise en place d’un réseau de transport collectif régional, la plus grande disponibilité du réseau Internet haute vitesse et de la téléphonie mobile, ainsi que la mise en place de la Société du chemin de fer de la Gaspésie pour se réapproprier le tronçon Matapédia-Gaspé.

photo ca membres

Qui sont les élus?

Chaque décision et orientation qui émanent de la Conférence est réfléchie et discutée par un conseil d’administration composé d’élus municipaux, principalement, et de citoyens. La vision de ces 18 administrateurs dépasse les frontières du territoire qu’ils représentent, au profit du développement de toute la région.

 

Mandats et pouvoirs des CRÉ

Les mandats et les pouvoirs des CRÉ, prévus par la loi, sont les suivants:

  • Favoriser la concertation des partenaires dans la région et donner, le cas échéant, des avis au ministre sur le développement de la région.
  • Élaborer et mettre en œuvre un plan quinquennal de développement pour la région en tenant compte en priorité de la participation des jeunes et des femmes à la vie démocratique.
  • Gérer le Fonds de développement régional.
  • Conclure des ententes spécifiques pour la mise en œuvre du plan quinquennal de développement.
  • Évaluer les organismes de planification et de développement aux paliers local et régional dont le financement provient en tout ou en partie du gouvernement.

 

Documentation

photo ca

 
Partager cette information

sed-ilot-fpt

 

re-veille-

 

pole site

plan num