pqd_modifie-2

Le réseau de transport fait du chemin
Vendredi, 14 Janvier 2011 11:02

Les réseaux de transport terrestre, aérien et maritime constituent un tournant du développement régional, tant pour le déplacement des marchandises que pour celui des passagers. La région doit se doter d'infrastructures qui améliorent la compétitivité des entreprises et la mobilité des personnes.

Dans le cadre du processus d’élaboration du Plan territorial en mobilité durable du ministère des Transports du Québec, la région s’est dotée d’une vision sur le transport et la mobilité, grâce à des consultations et un forum tenu à l’automne 2011. L’enjeu se révèle crucial dans plusieurs sphères de développement, étant donné la grandeur du territoire et son positionnement géographique.

Voici les cinq orientations qui se sont mérité le statut de première priorité :

  • Adapter l’offre de transport en commun (tous modes confondus) aux besoins des différents utilisateurs;
  • Offrir des solutions de transport répondant adéquatement aux besoins des entreprises;
  • Faire de l’urbanisme durable pour mieux diriger les flux de déplacement;
  • Assurer une capacité de maintien et de gestion des infrastructures clés et des services de transport essentiels du territoire;
  • Se doter d’un réseau stratégique de transport pour la région.

La Conférence est maintenant mieux outillée pour orienter ses actions dans le but de garantir la pérennité des infrastructures et d’optimiser les différents modes de transport dans la région.

Transport terrestre

trainLa CRÉGÎM soutient la Société de chemin de fer de la Gaspésie, l'organisme propriétaire du tronçon ferroviaire entre Gaspé et Matapédia, qui assure son exploitation de même que son développement. De plus, les élus de la région ont soutenu l'implantation du réseau de transport collectif couvrant le plus grand territoire au Québec, en place autour de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Les autobus du Réseau de transport collectif (RéGIM) déplacent la population de village en village, selon ses besoins.


Transport maritimebateau 3

Pour assurer la continuité et la croissance du transport maritime, la CRÉGÎM veille à ce que les infrastructures portuaires soient entretenues adéquatement. Elle évalue aussi la faisabilité technique et financière afin que la région prenne en charge certains quais.

Véhicules hors route

La Table de concertation sur les véhicules hors route de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, coordonnée par la CRÉGÎM, veille à soutenir les clubs locaux et la communauté dans le développement de l'activité VHR. Elle a notamment permis d'établir des réseaux de sentiers interrégionaux pour les motoneiges et les quads.

 



Information pertinente:

 
Partager cette information

sed-ilot-fpt

 

re-veille-

 

pole site

plan num